Services régionaux du RÉCIT FGA

au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et aux Îles de la Madeleine

Accueil > Accueil > Robotique en FBC et FBD

Robotique en FBC et FBD

samedi 27 janvier 2018, par Michel Lacasse

Comme le témoigne le projet-pilote Robot 360 qui s’inscrit dans le cadre du Plan d’action numérique en éducation du gouvernement, la robotique sera de plus en plus présente en éducation. En effet, selon le ministre Sébastien Proulx, « le projet pilote Robot 360 permettra d’expérimenter des activités de programmation en classe, en mettant à profit l’expertise du milieu scolaire et celle des organismes partenaires. Il s’agit d’une étape importante en vue du lancement de notre plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur ».

En FGA, François Guay-Florent expose dans cette présentation (accessible via Moodle) que les raisons de faire de la robotique en FGA sont nombreuses :

  • Donner du sens aux apprentissages ;
  • Explorer quelques métiers où la robotique est utilisée ;
  • Envisager les développements des technologies ;
  • Développer la créativité ;
  • Augmenter la motivation scolaire et l’estime personnelle ;
  • Apprendre à travailler en équipe ;
  • Etc.

Imaginez la fierté des élèves après avoir construit un robot tel que ceux présentés dans cette photo prise récemment par Antoine Gauvreau-Rivière, enseignant en mathématiques et sciences au Centre de formation de la Côte-de-Gaspé qui intègre la robotique à son enseignement.

JPEG - 233.2 ko

Afin d’utiliser la robotique en FGA, je vous partage un dossier dans lequel vous trouverez des cours montés pour intégrer la robotique à ces sigles de la FBC et de la FBD :

  • MAT-2101-2 : Modélisation algébrique
  • MAT-3051-2 : Modélisation algébrique et graphique
  • PHY5042 -2 : Cinématique et quantité de mouvement
  • INF-5084-1 : Complément de Formation en Informatique

À titre d’exemple, comme le démontre la vidéo ci-bas, on y explique comment engager les élèves dans une situation d’apprentissage dans laquelle ils devront amener un premier robot à compter un code-barre qu’il communiquera à un deuxième robot qui devra le convertir afin d’avancer une certaine distance. Pour y arriver, l’élève doit faire appel à différentes connaissances et mobiliser des compétences prescrites notamment en mathématiques, en sciences et en informatique.

Déjà plusieurs ressources existent pour en connaitre davantage au sujet des possibilités qu’offre l’utilisation pédagogique de la robotique en FGA. Sur Alexandrie, il y a quelques situations d’apprentissages.

PNG - 18.8 ko

Sinon, le site La robotique NXT en FGA propose un dossier pour s’y initier ainsi qu’un cours dans lequel on retrouve plusieurs défis (p. ex., le défi sumo). Un Après-cours FGA a également déjà été présenté à ce sujet.

Comme l’a déjà écrit ma collègue du Bas-Saint-Laurent dans l’article La robotique au CEA de Matane, utiliser la robotique en classe risque de susciter des commentaires tels que « Quoi ? Il reste juste vingt minutes ? » ou « Deux périodes ce n’est pas assez, ça en prendrait trois chaque semaine ». Si vous désirez en apprendre davantage ou tenter l’expérience et désirez de l’accompagnement, n’hésitez surtout pas à communiquer avec moi. Comme toujours, je demeure disponible !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0