Mise en oeuvre du Plan d’action numérique à la formation générale des adultes

Le 30 mai dernier avait lieu le lancement du Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur. Ce plan permet de reconnaître au système d’éducation un rôle majeur dans la formation des travailleurs de demain, ceux de l’ère de la révolution numérique, où de plus en plus d’emplois spécialisés exigeront des compétences particulières.

Ce sont 1,2 milliard de dollars sur 5 ans qui permettront aux écoles d’acquérir du matériel technologique, de former et d’accompagner les enseignants pour que les élèves puissent bénéficier d’un enseignement qui intègre véritablement le numérique. L’utilisation optimale du  numérique vise à favoriser la réussite éducative et permettre aux élèves de développer et de maintenir leurs compétences tout au long de leur vie.

Les enseignants, les directions et les professionnels qui oeuvrent auprès des élèves auront pour défi d’assumer un leadership et de s’investir dans leur développement professionnel. Il est impératif de réduire la fracture numérique tel qu’envisagé dans ce plan.

En cohérence avec la Politique de la réussite éducative et les orientations 2.2. (Mieux intégrer les compétences du 21e siècle et les possibilités du numérique) et 6.1. (Assurer l’accès à des ressources éducatives et pédagogiques de qualité et à des infrastructures technologiques en permettant une utilisation optimale du numérique), le Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur DU Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) se décline en trois orientations :

  1.      Soutenir le développement des compétences numériques des jeunes et des adultes ;
  2.      Exploiter le numérique comme vecteur de valeur ajoutée dans les pratiques d’enseignement et d’apprentissage ;
  3.      Créer un environnement propice au déploiement du numérique dans l’ensemble du système éducatif.

Guidé par la vision « d’une intégration efficace et d’une exploitation optimale du numérique au service de la réussite de toutes les personnes, qui leur permettent de développer et de maintenir leurs compétences tout au long de leur vie »[1] , le Plan d’action comprend trente-trois mesures qui ont été pensées de façon à donner une nouvelle impulsion au virage numérique du système éducatif et à contribuer activement au développement des compétences numériques des citoyennes et citoyens du Québec.

Les principaux axes de développement des 3 orientations

Orientation 1 : Soutenir le développement des compétences numériques des jeunes et des adultes

Un nouveau cadre de référence des compétences numérique sera publié prochainement et sera commun à tous les ordres d’enseignement, du préscolaire à l’université. Des sommes serviront à libérer les membres du personnel enseignant pour leur participation à des activités de formation. Les conseillers du Récit continueront de jouer leur rôle et davantage en contribuant à réduire la fracture numérique et à permettre à chacun de se développer selon son rythme et ses aptitudes.

Orientation 2 : Exploiter le numérique comme vecteur de valeur ajoutée dans les pratiques d’enseignement et d’apprentissage

Toutes les écoles auront accès à plusieurs ressources éducatives numériques (REN) de qualité, et ce gratuitement. Les gens qui veulent expérimenter des pratiques innovantes par l’usage du numérique auront accès à des appels de projets en ce sens. Un chantier pour développer des outils d’évaluation ministérielle en format numérique figure aussi dans les mesures relatives à cette orientation. L’école en réseau aura de plus en plus sa place et le développement du prêt de livre numérique dans les bibliothèques scolaires aussi. La formation à distance est aussi incluse dans cette orientation.

Orientation 3 : Créer un environnement propice au déploiement du numérique dans l’ensemble du système éducatif

Les élèves de la FGA auront bientôt accès à leurs résultats en ligne, grâce à la mise en place d’un dossier numérique unifié pour les élèves. On vise aussi à accroître les communications avec l’élève par le biais des technologies. Pour permettre d’atteindre pleinement cette troisième orientation, des achats de matériel technologiques seront effectués par les écoles en lien avec l’appellation “combos numériques”.

Les combos numériques.

« Pour le premier volet du combo numérique, les équipes-écoles ont sélectionné des équipements variés en fonction de leur réalité et de leurs besoins, parmi trois catégories (la robotique, le laboratoire créatif et la flotte d’appareils) »[2]. Le RÉCIT est un partenaire stratégique dans la mise en œuvre du Plan d’action numérique et le déploiement de ces combos notamment en : a) soutenant, guidant et accompagnant les membres du personnel enseignant et les intervenants du milieu scolaire dans les disciplines et les contenus des domaines généraux de formation; b) respectant leurs rythmes d’appropriation du numérique; c) réduisant la fracture numérique, notamment chez le personnel enseignant, les élèves et les parents, pour tendre vers l’égalité des chances et la réussite de toutes et de tous; et d) soutenant le développement des compétences numériques des élèves et du personnel enseignant.[3]

L’accompagnement et la formation des enseignants

En guise d’accompagnement des achats effectués, les enseignants ont dès maintenant accès à des ressources de formation créées expressément pour la réception du matériel commandé. Ainsi, vous retrouverez sur le site de Campus Récit https://campus.recit.qc.ca/ , des formations en ligne vous permettant de vous familiariser avec le contenu des trois catégories des combos.

Flotte d’appareil https://campus.recit.qc.ca/course/index.php?categoryid=24

Dans cette section de Campus Récit, il est question de fonctions d’aides à l’écriture intégrées au iPad, de jeux sérieux, de ressources de la BanQ, de questionnaires interactifs, de l’utilisation de Chromebooks en classe et de ressources en anglais langue seconde.

Laboratoire créatif https://campus.recit.qc.ca/course/index.php?categoryid=23

On y trouve des formations sur la réalité virtuelle, la création de contenu de réalité augmentée, l’impression 3D et différents logiciels concernant la modélisation 3D.

Robotique https://campus.recit.qc.ca/course/index.php?categoryid=25

Vous y trouverez plusieurs formations concernant différents robots.

Je vous invite à explorer ces offres de formation, à prendre le temps pour approfondir certains sujets et à contacter votre conseiller Récit pour prendre rendez-vous pour concrétiser ces apprentissages et répondre aux nombreuses questions que vous vous poserez sans doute.

Je tiens à vous rappeler que dans ce plan de cinq ans, cette année en est une d’expérimentation et de développement de compétences. Vous apporterez ce bagage en classe à partir du moment où vous vous sentirez suffisamment solide pour le faire ou juste assez déterminé pour tenter le coup!

À lire aussi :

Le Plan d’action numérique en éducation : des ressources pour les combos numériques!

http://recit.qc.ca/nouvelle/route-vers-plan-daction-numerique-education-soutien-vos-choix-dequipements/

Le Plan d’action numérique

http://rire.ctreq.qc.ca/2018/06/plan-daction-numerique/

Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur : les différents points de vue

https://ecolebranchee.com/2018/05/30/plan-daction-numerique-en-education-et-en-enseignement-superieur-les-differents-points-de-vue/

1,2 milliard pour faire entrer les élèves québécois dans le 21e siècle numérique

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1103985/web-plan-action-numerique-education-quebec

[1] MEES. (2018). Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur. p. 9

[2] Poirier, J. (2018). Le Plan d’action numérique en éducation : des ressources pour les combos numériques !. Repéré à http://recit.qc.ca/nouvelle/route-vers-plan-daction-numerique-education-soutien-vos-choix-dequipements/

[3] MEES. (2018). Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur. p. 33

Politique de la réussite éducative et le numérique

Souhaitant la mobilisation générale pour la réussite éducative et la définition d’une nouvelle démarche en matière d’éducation, la Politique de la réussite éducative du MEES annonce certaines actions permettant la mise en oeuvre d’orientations. On y mentionne notamment que « le numérique est une des clés de la réussite éducative que nos écoles devront apprendre à utiliser ou continuer de développer (…). Ce défi est particulièrement menaçant pour les adultes, en emploi ou non, qui ont de faibles qualifications et parfois peu de compétences liées aux technologies numériques. Il l’est aussi sur le plan géographique, car il est essentiel que le déploiement du numérique dans les écoles se fasse de façon efficace et équitable dans toutes les régions du Québec ». Les orientations 2.2 et 6.1 abondent dans ce sens et le RÉCIT a été, est et sera un acteur clé dans l’opérationnalisation de celles-ci.

Orientation 2.2.

Mieux intégrer les compétences du 21e siècle et les possibilités du numérique.

Les compétences du 21e siècle présentent plusieurs similitudes avec les compétences transversales définies dans le Programme de formation de l’école québécoise de même qu’avec le curriculum de la formation générale des adultes et les compétences à acquérir tout au long du cheminement en formation professionnelle. Ces compétences   touchent l’ensemble des jeunes et des adultes, à tout moment de leur vie.

Orientation 6.1.

Assurer l’accès à des ressources éducatives et pédagogiques de qualité et à des infrastructures technologiques en permettant une utilisation optimale du numérique.

Le déploiement des possibilités éducatives et pédagogiques offertes par le numérique n’est cependant possible que par un accès non restrictif à des ressources de qualité. Ce dernier n’est exploité au bénéfice des enfants et des élèves si les infrastructures technologiques, notamment le     branchement à Internet, sont insuffisantes ou inadéquates. L’accès au numérique est une question d’équité envers les personnes et les communautés qui, entre autres conditions contraignantes, se situent dans une zone géographique particulière.