Visioconférence pédagogique

Cette semaine, je vous annonce que j’ai envie d’essayer d’utiliser un logiciel de visioconférence afin qu’il vous soit plus facile et agréable d’entrer en contact avec moi. Plus précisément, vous pouvez dorénavant me rejoindre à l’adresse suivante (https://appear.in/recit) puisque chaque matin je m’y connecterai dans l’attente d’un appel de votre part. Aucun abonnement n’est nécessaire, vous n’avez qu’à cliquer sur cette adresse que j’ai également ajouté à ma signature électronique de mon compte courriel et que je vous invite à ajouter à vos favoris. Si je n’y suis pas disponible, vous pouvez m’écrire un message dans la barre de clavardage ou, comme toujours, me téléphoner ou m’écrire un courriel et je vous recontacterai dès que possible.

Qu’est-ce que la visioconférence ?

La visioconférence est un outil qui « permet à ses participants non seulement de s’entendre, mais aussi de se voir grâce à l’utilisation de caméras et d’écrans qu’on installe pour la saisie, la transmission et la reproduction des images » (OQFL, 2011). Bien que plusieurs compagnies se spécialisent dans ce domaine, on se dit souvent en train de « skyper » en l’honneur de la compagnie Skype qui est une entreprise précurseure dans le domaine.

Pourquoi utiliser la visioconférence ?

Pédagogiquement, pour l’étudiant, la visioconférence crée un sentiment d’interaction plus personnelle avec l’enseignant, ce qui peut l’aider à diminuer un éventuel sentiment d’isolement. Elle peut aussi permettre de créer un sentiment de communauté et d’avoir accès à une multitude de ressources (vidéos, logiciels, etc.) qui peuvent être facilement mobilisées par l’enseignant afin d’enseigner (contrairement à une communication téléphonique).

Quand utiliser la visioconférence ?

Il y a une variété d’occasions où la visioconférence peut être utilisée en enseignement. Par exemple, elle pourrait permettre d’inviter un conférencier à présenter un sujet à une classe d’étudiants. De la même manière que je vous le propose avec Appear.in, on peut aussi l’utiliser pour se rendre disponible pour des sessions virtuelles de révision ou de réponses à des questions puisqu’elle permet à l’étudiant de facilement poser des questions et à l’enseignant d’y répondre à l’aide des ressources à sa disposition (p. ex., Geogebra). Plusieurs étudiants pourraient également travailler sur un projet de groupe pour lequel l’enseignant pourrait n’en être que le modérateur ou le facilitateur (University of Wisconsin-Madison, 2016)

Quelles sont les meilleures pratiques liées à l’utilisation de la visioconférence ?

Selon Badia et Colosimo (2013), les meilleurs pratiques liées à la visioconférence se classent en 5 catégories : (1) introduire et orienter ; (2) informer ; (3) apprentissage actif et rétroaction ; (4) humaniser l’environnement ; (5) fermeture et suivi.

  • Introduire et orienter :Retour ligne automatique
    L’étudiant peut être invité à visiter le site internet de l’outil (p. ex., Skype) ou à visionner des vidéos de démonstration de ce dernier par courriel. Une fois connecté, l’inciter à tester toutes les fonctionnalités pour briser la glace, par exemple, écrire un message dans la zone de clavardage et demeurer disponible pour répondre à ses questions. Avant de participer à ce premier échange, il peut être judicieux de signifier au préalable le but de la rencontre par courriel ou par téléphone et de démontrer de l’enthousiasme à l’utilisation de la visioconférence.
  • Informer :Retour ligne automatique
    Enseigner et apprendre dans un environnement web peut être fatigant. Il est donc recommandé de morceler le contenu d’un cours en plusieurs courtes sessions. En tout temps, il peut être possible de transmettre des documents ou de les rendre disponible dans un nuage (« cloud », p. ex., Google Drive), mais des instructions claires pour aller les cherches doivent être communiqués. Sans égards à la méthode choisie pour informer, il est judicieux de décrire toutes les actions faites par l’enseignant pour que le ou les participants sachent à quoi s’attendre (p. ex., votre écran va devenir gris pour une seconde le temps que je partage mon écran). Généralement, les microphones des participants sont muets durant les moments d’information pour qu’il y ait un meilleur signal audio.
  • Apprentissage actif et rétroaction :Retour ligne automatique
    Gardez les participants actifs en alternant entre des périodes d’information, d’enseignement et de liens vers des ressources ou des activités. Utilisez le questionnement pour favoriser la participation audio, dans le clavardage ou avec une application de tableau blanc. Offrez du temps pour que les participants pratiquent les apprentissages souhaités.
  • Humaniser l’environnement :Retour ligne automatique
    Soyez confortable avec l’environnement dans lequel vous accueillerez vos étudiants. Assurez-vous que votre micro rend une bonne qualité audio. Encouragez les étudiants à ouvrir leur micro et à prendre la parole. Lorsque vous êtes absent pour une période prolongée avant le début d’une séance ou lors d’un exercice, faire jouer de la musique peut éviter d’avoir des longs silences qui peuvent engendrer un sentiment de solitude. Des icônes de rétroaction telle que le pouce en l’air permettent aux enseignants et étudiants de monter leurs émotions et d’être spontanés.
  • Fermeture et suivi :Retour ligne automatique
    Résumez le contenu de ce qui a été vu durant la séance. Vous pouvez demander de remplir un court sondage quant à leur satisfaction de l’échange. Restez disponible pour répondre aux questions. Certaines compagnies permettent d’enregistrer les séances. Dans un tel cas, partagez les séances avec les étudiants et indiquez-leur durant combien de temps elles seront disponibles. Par courriel, envoyez des hyperliens pour donner accès à d’autres informations.

Quels logiciels de visioconférence utiliser ? :

Il existe plusieurs logiciels qui offrent chacun leurs avantages. Selon vos besoins et préférences, vous pourriez en privilégier un plutôt qu’un autre. En voici quelques-uns. Comme toujours je demeure disponible pour les explorer avec vous et vous accompagner dans leur utilisation pédagogique !

Site web appear.in : https://appear.in/Retour ligne automatique
Tutoriel appear.in (anglais) : https://www.youtube.com/watch?v=yl-bTXwV_Kk

Site web Google Hangouts : https://hangouts.google.com/?hl=frRetour ligne automatique
Tutoriel Google Hangouts (anglais) : https://www.youtube.com/watch?v=DPZb3D0500I

Téléchargez Skype : https://www.skype.com/fr/download-skype/skype-for-computer/Retour ligne automatique
Tutoriel Skype : https://www.youtube.com/watch?v=n3gqMWE7go0

15 services de visioconférence et de partage d’écran : http://www.commentcamarche.net/faq/33872-15-services-de-visioconference-et-de-partage-d-ecran

Références :

Badia, G., et Colosimom A. (2013). Best Practices for Engaging Users in a Web Conferencing Environment. Repéré à http://www.asee.org/public/conferences/20/papers/6907/view

Office québécois de la langue française [OQLF]. (2011). Fiche terminologique : visioconférence. Repéré à http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=8871726

University of Wisconsin-Madison. (2016). What are the pedagogical uses for web conferencing ?. Repéré à https://at.doit.wisc.edu/guides/what-are-the-pedagogical-uses-for-web-conferencing/